web
statistics
Les tribulations d'un maire de campagne (article du journal Hebdi de décembre 2019) - Blog indépendant sur la commune de Mooslargue
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog indépendant sur la commune de Mooslargue

Les tribulations d'un maire de campagne (article du journal Hebdi de décembre 2019)

3 Janvier 2020, 10:00am

Publié par Journal Hebdi

La campagne municipale s’annonce ubuesque à Mooslargue, petite bourgade de 450 habitants, au coeur du Sundgau.
Après une enquête pour détournement de fonds publics et un barbecue bizarrement verbalisé (nos articles) et à l’approche des élections municipales, le maire de Mooslargue se lâche contre toute forme d’opposition en faisant exploser les frais de contentieux de la commune.

Lors d’un récent conseil municipal de Mooslargue, le maire a annoncé avoir eu « un avis de classement » suite à une plainte qu’il avait déposée pour « dénonciation calomnieuse » contre « un habitant du village sur son site internet ».

Pascal Sommerhalter précisera même que « madame la procureure de la République a notifié solennellement à l’auteur du blog que son comportement constitue une infraction punie par la loi », et qu’il y a eu « un rappel à la loi ». Il s’est félicité de cette réponse et du « statut de victime » qui a été conféré à la municipalité.

Sans le nommer, le maire visait Robin Burglin, l’auteur de l’intéressant « blog indépendant sur la commune de Mooslargue » (mooslargue.net).

Le responsable du blog qui n’était pas averti de la chose, écrit au bureau d’Ordre pénal du TGI. La réponse fut rapide : « Une procédure pouvant apparaitre correspondre aux informations que vous nous avez transmises est enregistrée au parquet de Mulhouse …/… Cette procédure a fait l’objet d’un classement sans suite le quatre juin 2019. »

Faut-il alors s’étonner du fait que le maire refuse de communiquer tout document qui pourrait prouver ses affirmations ?

Toujours est-il qu’il continue à battre campagne en prétendant que son opposition a été réprimandée par la procureure en personne… un gros mensonge !

Pour se faire un avis sur la personnalité du premier magistrat de Mooslargue, il est utile de consulter le bref extrait vidéo du conseil municipal que le maire a déjà tenté de faire supprimer par des menaces dans un courrier d’avocat, au motif que la secrétaire de mairie y était visible (https://youtu.be/rFQJBBh-iGc). Cette vidéo a été vue plus de 1000 fois, soit plus deux fois de vues que d’habitants à Mooslargue.

Les frais de contentieux explosent les caisses du village, 10 000 € avaient déjà été attribués au budget 2018 contre 1000 € en 2017. Ses conseillers municipaux ont curieusement accepté, par vote, la possibilité pour le maire de se choisir l’avocat de son choix pour un montant illimité, pour toute mise en cause passée, présente et future de la Municipalité !

À l’approche des élections municipales, le maire de Mooslargue tente par tous les moyens de faire disparaître le blog ‘’mooslargue.net’’. Et puisque ses attaques au pénal ont abouti à du classement sans suite, il tente maintenant l’attaque au tribunal civil !

Au motif que la commune de Mooslargue aurait un standing international (« elle est particulièrement renommée par un golf prestigieux comprenant également un complexe de trois restaurants avec spa », selon les conclusions de l’avocat du maire), la Commune assigne cette fois ce blogueur trop indépendant en justice et exige près de 15 000 euros pour un soi-disant « préjudice d’image» à l’encontre de la Commune !

Même Trump n’aurait pas osé ! Le maire reproche un « risque de confusion » entre le site officiel de la commune et le blog, alors que ce dernier mentionne très clairement sur toutes les pages qu’il s’agit d’un « blog indépendant de la municipalité ».
Prendrait-il les internautes Mooslarguois pour des imbéciles ?
Jeanne Fischer

Hebdi 

Les tribulations d'un maire de campagne (article du journal Hebdi de décembre 2019)
Les tribulations d'un maire de campagne (article du journal Hebdi de décembre 2019)

Commenter cet article